Besançon lutte contre les ordures

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

La ville de Besançon a instauré en 1999 une Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères (REOM) à destination des particuliers de l’ensemble des communes de l’agglomération. Les foyers sont taxés en fonction du volume de déchets qu’ils produisent. Ainsi, la redevance augmente si le particulier commande un bac plus grand et double s’il commande une seconde poubelle. Les études réalisées dans les villes ayant adopté la taxe montrent que les ordures ménagères résiduelles diminuent ainsi de 15 à 50 % et que la quantité de déchets recyclés augmente de 10 à 100 %. La quantité globale des déchets, elle, reste stable, alors que les autres villes enregistrent toutes une augmentation continue. 300 communes en France suivent aujourd’hui cette politique de gestion des déchets.

Media Query: