Compostage de quartier

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Depuis 2002, 80 % des 3 000 habitants de la commune de Saint-Philbert, en Loire-Atlantique, utilisent le centre de compostage collectif de 2 500 m² installé au sein de la localité. Les déchets organiques y sont recueillis trois fois par semaine et l’évolution du compost est suivie par un professionnel. De cette façon, les habitants de Saint-Philbert produisent chaque année trois fois moins de déchets que le reste de la population française (135 kg contre 400 kg). En 2006, les 70 tonnes de compost ainsi produites ont été redistribuées aux habitants ou utilisées pour les besoins de la commune.

Media Query: