Du canard dans le riz

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Pionnier du riz japonais biologique depuis 1989, Takao Furuno n’utilise aucun engrais chimique sur sa ferme de 3,2 hectares. Sa technique consiste à laisser patauger des canards dans les rizières. Ils se nourrissent des herbes et des insectes parasites, sans toucher aux plants de riz. En remuant le fond, ils oxygènent l’eau et leurs déjections constituent un engrais excellent. La production de Takao Furuno s’élève à 6 470 kg de riz par hectare, contre 3 830 kg pour les fermes traditionnelles avoisinantes. 75 000 fermes en Asie ont déjà adopté la méthode.

Media Query: