Dernier week-end pour assister au Festival Plateau Vert

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

15h

La pirate écologique

 

Carlotta, une pirate magicienne, son matelot Gulimette et leur bateau le Chamallow Rose sillonnent la mer pour s’assurer que personne ne jette rien dedans. C’est un équipage écologique et gare à celui qui se fera prendre ! Mais un jour, après une tempête, elles échouent sur une petite île inconnue et magnifique…

Carlotta a besoin d’aide pour attraper le capitaine Beurk qui jette ses déchets dans la mer ! Les enfants, êtes-vous prêts à vivre plein d’aventures pour que la mer reste propre ? Préparez-vous, car il va falloir souffler sur la voile, pagayer, trier, éviter des pièges, sauver un dauphin, se cacher, faire du bruit, aider des tortues géantes et surtout rire ! Carlotta et Gulimette vous attendent pour un spectacle qui ira de surprises en rencontres et d’aventures en péripéties !

Les portes de la salle ouvriront à 14h50  – Placement libre 

L’accès à la salle ne sera plus possible 10 minutes après le début du spectacle.

 

15h

One More Joke : Le stand up au service de l’écologie

Et si on passait par le rire pour donner envie d’agir ?

One More Joke & la Fondation GoodPlanet s’allient le temps d’un spectacle pour proposer un show d’humour sous le thème de l’écologie et de l’humanisme. Avec :

Certe Mathurin :

Humoriste, slammeur et écrivain, Certe Mathurin est un passionné des mots. Diplômé de Marketing, il est beaucoup trop extraverti et drôle (enfin c’est ce qu’il dit) pour rester dans ce milieu et se reconvertit dans le stand-up et joue son premier spectacle en 2015, puis son deuxième en 2018-2019. En parallèle, il écrit son premier roman « Il n’y a que les montagnes qui ne se croisent pas » publié en 2019.

Paul Mirabel :

Paul Mirabel, est l’une des nouvelles pépites de la scène parisienne. Il a assuré les premières parties de Roman Frayssinet et de Rachi Badouri et a gagné le « Grand Prix du Festival d’Humour de Paris 2019 ».

Maryvonne Beaune :

Lauréate du « Talent Ménilmontant » en 2018, Maryvonne Beaune sait faire rire sur des sujets «légers», tels que l’extinction de masse, la collapsologie, le spécisme, la mort ou encore la pornographie.

Edgar-Yves :

Taquin, ouvert et toujours joyeux, Edgar-Yves, maîtrise les mots, la gestuelle pour vous faire rire et vous attendrir. Cet humoriste, plutôt libre-penseur, a horreur des conventions et des certitudes et sait s’inspirer de l’humeur de la salle pour rythmer ses sketchs.

Les portes de la salle ouvriront à 14h50  – Placement libre 

L’accès à la salle ne sera plus possible 10 minutes après le début du spectacle.

 

17h

Seul en scène / Le grand tri : conférence gesticulée sur l’écologie

  • Durée : 1h30
  • Adulte : À partir de 12 ans
  • Inscription en ligne
  • Payant : 8 €

Vincent s’apprête à faire du sport… mais avant, il doit ENCORE sortir les poubelles ! Partant de son quotidien, Vincent enfile ses running-shoes et nous entraîne, avec humour et autodérision, dans sa course…comme dans les différentes étapes de sa prise de conscience écologique.

En bon citoyen éco-responsable, il bourre avec soin sa poubelle de tri sélectif. Mais il constate qu’elle déborde d’emballages plastiques et se pose cette question : « Quelle proportion de ces plastiques va être réellement recyclée ? ». Pas beaucoup, vraiment peu, trop peu… Et forcément, il tourne en rond – longtemps – avant de se décider à entreprendre son GRAND TRI. Il comprend que le discours dominant sur l’écologie nous polarise constamment sur des gestes et donc des responsabilités individuelles. Ainsi, l’écologie est dépolitisée, aseptisée, déminée…toute dimension collective évacuée.

Pourtant, par essence, l’écologie nous oblige à nous interroger sur nos modes de production, de consommation et donc sur nos démocraties, les inégalités sociales… Rien ne sert de courir ?… Vincent raccroche définitivement ses running-shoes. Il arrive à cette conclusion que l’écologie est politique et qu’il est urgent de redéfinir ensemble nos valeurs collectives pour sortir du piège de l’économie mondialisée ultra-libérale où les intérêts particuliers dominent le bien commun.

Écrit et interprété par Vincent Vialat
Mise en tri de Max Leblanc (relecture, direction d’acteur…)

 

 

 

Media Query: