« Des arbres dans nos assiettes », la journée internationale de l’agroforesterie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Ce dimanche au Corum de Montpellier les arbres sont à l’honneur ! L’Association Française d’Agroforesterie (AFAF), organise une journée gratuite, ouverte à tous (y compris aux plus jeunes), à la rencontre d’acteurs de l’agroforesterie des quatre coins du monde (15 pays et 5 continents représentés). « Des arbres dans nos assiettes », c’est l’occasion de découvrir des initiatives concrètes sur l’agriculture et l’alimentation durables, et éveiller vos 5 sens à ces sujets qui nous concernent tous 3 fois par jour. Retrouvez le programme de la journée juste ici.

 

Les bienfaits de l’agroforesterie

 

Aujourd’hui, l’agriculture recouvre un tiers des surfaces de terres émergées. Malheureusement, cette agriculture est le plus souvent industrielle, gourmande en produits chimiques et cause première de déforestation et de perte d’habitat naturel pour de nombreuses espèces. A l’heure du changement climatique, l’agriculture industrielle n’est pas compatible avec les objectifs de développement durable.

 

Pourtant, d’autres manières de produire existent. L’agroforesterie, qui consiste à associer des arbres aux cultures ou à l’élevage sur une même parcelle, permet de produire mieux, tout en respectant l’environnement et l’homme. Restauration des sols, protection de la biodiversité et du cycle de l’eau, ainsi que séquestration de carbone dans les arbres, la Fondation GoodPlanet soutient activement l’agroforesterie à travers de nombreux projets en France et à l’international !

 

La Fondation GoodPlanet s’engage

 

Depuis 2014, la Fondation travaille avec l’AFAF pour développer des projets d’agroforesterie en France. En accompagnant 36 agriculteurs du Sud-Ouest de la France, ce sont déjà plus de 12 000 arbres qui ont été plantés sur 220 hectares. Cette année, la Fondation collabore de nouveau avec l’AFAF, et prévoit d’accompagner les agriculteurs de Seine-Normandie vers l’agroforesterie.

 

La Fondation GoodPlanet participe aussi au développement de l’agroforesterie à l’international. En Amazonie équatorienne, dans l’un des fronts de déforestation les plus rapides d’Amérique du Sud, le projet « Reforestation et Agroforesterie en Equateur » lutte contre la déforestation due aux pratiques agricoles. La plantation d’arbres fruitiers permet aussi de générer des revenus pour les locaux grâce à la transformation semi-artisanale des fruits en pulpe et en confiture. Au Nord du Pérou, le projet « Préservation et valorisation du Bosque Seco » vise à régénérer l’écosystème fragile de la forêt sèche, tout en générant de nouveaux revenus par la production de moringa, arbre aux milles vertus.

Media Query: