Aujourd’hui, les jeunes se sont mobilisés pour le climat autour de la militante écologique Greta Thunberg.

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

« Le futur commence ici. » Un millier de jeunes sont rassemblés, aujourd’hui, autour de l’adolescente suédoise et égérie de la lutte contre le dérèglement climatique, Greta Thunberg, pour la deuxième journée d’une mobilisation des jeunes Français pour le climat, jusqu’alors timide.

La jeune militante a d’abord tenu une conférence de presse place de la République, puis elle a passé la parole à d’autres représentants de son mouvement Fridays for Future, venus de plusieurs pays européens. Etaient présentes notamment les adolescentes belges Kyra Gantois et Anuna de Wever, visages du mouvement en Belgique, ou Ysee Parmentier, une collégienne venue du Tarn-et-Garonne.

Les jeunes se sont ensuite rassemblés place de l’Opéra. Encadrés par des forces de l’ordre en nombre, les jeunes manifestants ont défilé, portant des pancartes « le futur commence ici »« Sauve la Terre, mange un lobbyiste »« Water is coming » et scandant les slogans « on est plus chaud que le climat » ou « rejoignez-nous, ne nous regardez pas ».

Juliette Binoche, la maire de Paris, Anne Hidalgo, et l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot étaient également présents. A 18 h 30, après ce rassemblement, Greta Thunberg doit participer à un débat à la Bourse du travail.

Le 15 février, les jeunes français avaient appelé le gouvernement à prendre des mesures d’urgence contre le changement climatique. La secrétaire d’Etat, Brune Poirson, s’était adressée aux manifestants, devant le ministère, leur assurant qu’ils avaient « derrière ces portes, pas des adversaires mais des alliés ». Peu convaincus, les jeunes ont donc décidé de se mobiliser à nouveau.

Media Query: