Soirée de lancement du projet d’agriculture familiale en Ethiopie !

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Dans le cadre de leur engagement responsable, Les Maisons du Voyage ont signé un accord de partenariat en décembre 2017 avec la Fondation GoodPlanet. Cet accord, signé pour 3 ans (2018-2020), permet à la Fondation GoodPlanet et ses partenaires locaux, de mettre en œuvre trois projets de lutte contre le changement climatique au profit de populations défavorisées : agroforesterie en Équateur, agriculture familiale en Éthiopie et préservation de la forêt sèche au Pérou.

Le 7 février, dans les locaux des Maisons du Voyage, a eu lieu la soirée de lancement du projet d’agriculture familiale en Éthiopie. Cette soirée a attiré de nombreux clients et collaborateurs de Maisons du Voyage qui ont assisté au bilan 2018 du projet d’agroforesterie en Équateur ainsi qu’à la présentation du projet d’agriculture familiale en Éthiopie. Ces conférences ont été tenues par la chargée de projet de la Fondation GoodPlanet, un représentant d’Inter Aide et un ancien ambassadeur de France en Ethiopie.

Le projet, mené en partenariat avec l’association Inter Aide, se situe dans la région sud de l’Ethiopie, où plus de 85% de la population vit de l’agriculture. Les agriculteurs du sud de l’Ethiopie ont réussi à développer des systèmes agraires très productifs pour subvenir à leurs besoins, sur des terres montagneuses pentues et des espaces cultivables de plus en plus réduits. Avec deux saisons des pluies dans l’année et une terre fertile, les conditions sont plutôt favorables pour l’agriculture. Cependant, la très forte densité de population (300 hab/km² en moyenne, et jusqu’à 1000 hab/km² par endroits) et le morcellement des parcelles agricoles ont pour effet de réduire la productivité agricole et d’accroître le déséquilibre entre les ressources disponibles et les besoins des familles : les terres sont surexploitées, abîmées et de moins en moins fertiles. On parle de « famine verte » pour caractériser ces situations alimentaires particulières.

Notre projet s’inscrit donc dans une volonté d’améliorer les conditions de vie des familles rurales en développant des actions visant à comprendre, concevoir et expérimenter avec les acteurs locaux, de nouveaux modèles agricoles innovants facilement réplicables. Le but de ce projet est d’étendre les modèles fonctionnels à d’autres districts pour maximiser l’impact sur les populations locales.

Il vise 3 objectifs complémentaires :

  1. Aider les familles paysannes à s’adapter aux changements climatiques (plus longues périodes de sécheresse, plus fortes précipitations) ;
  2. Augmenter et diversifier les productions agricoles afin de permettre aux familles, dont celles en situation de forte précarité, de garantir leur sécurité alimentaire ;
  3. Préserver les terres, la fertilité des sols, la biodiversité et d’une manière plus générale l’environnement, afin de maintenir les capacités productives des fermes familiales.

Pour plus d’informations, cliquez ici

Media Query: