Les écoles bioclimatiques au Maroc par GoodPlanet

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Afin d’améliorer les conditions d’accueil dans les écoles, la Fondation GoodPlanet mène au Maroc un programme de construction d’écoles bioclimatiques utilisant des matériaux locaux et naturels s’appuyant sur les savoir-faire traditionnels tout en y apportant des innovations. Ce programme attache également une importance toute particulière à l’aménagement extérieur : cour et jardin potager biologique irrigué en goutte à goutte pour sensibiliser les élèves (3-12 ans) et enseignants à la préservation de l’environnement.

Associée à des techniques d’efficacité énergétique, la construction de ces écoles bioclimatiques adaptées aux conditions climatiques locales permet une amélioration significative du confort thermique et acoustique.

Depuis 2012, 5 écoles bioclimatiques ont ainsi été construites dans le cadre de ce programme au Maroc, offrant à près de 500 enfants l’accès à l’éducation dans de meilleures conditions.

Le 29 mars dernier, lors de la Journée dédiée à l’écoconstruction, la Fondation GoodPlanet et son partenaire technique BC Studies étaient présents pour l’inauguration de l’école d’Ait Ahmed et le jardin de l’école d’Aknibich situés dans la Commune de Drarga – Province d’Agadir Ida-Outanane.

Cet évènement a réuni plus de 40 personnes dont le directeur provincial de l’enseignement d’Agadir Mr Ennaji RAHAL, la directrice régionale du Ministère de l’environnement Mme Khadija SAMI, plusieurs vice-présidents du conseil préfectoral d’Agadir, des représentants de l’AREF (Agence Régionale de l’Éducation et de la Formation) ainsi que différentes communes, et associations.

Cette journée a été l’occasion de :

  • promouvoir les techniques d’écoconstruction comme outils de développement durable et d’adaptation aux changements climatiques ;
  • échanger sur les expériences des différents participants (présidents de communes, ingénieurs et techniciens chargés des constructions scolaires, représentants associatifs…)

Chacun de ces projets de construction d’écoles bioclimatiques est une véritable réalisation collective multi-partenaires qui rassemble la direction de l’enseignement, la commune et une association locale (de développement du village ou des parents d’élèves). Pour Claire Sellier, chargée de projets écoles bioclimatiques à la Fondation GoodPlanet, « c’est vraiment ce qui fait la richesse humaine de ces projets et qui en garantit la pérennité : quand tous sont engagés pour la réussite du projet, chacun a à cœur de protéger, d’entretenir et de valoriser ce patrimoine commun, et cette vision est naturellement transmise aux enfants qui sont fiers de leur école et en prennent soin ».

 

Media Query: