Les Maisonnées accueillent des adultes avec autisme pour réaliser leurs projets de vie en lien avec la famille.

Publié le : Last updated:

A l’occasion de notre journée sur l’autisme, le samedi 14 octobre à la Fondation GoodPlanet, nous vous présentons l’association ADMR Les maisonnées.

Située en Indre-et-Loire, l’association offre aux personnes atteintes d’autisme un « chez soi » comme à la maison, permettant le maintien d’une relation privilégiée avec la famille et une prise en charge associant actions thérapeutiques, éducatives et ré éducatives. Elle est présidée par M. Didier Rocque, depuis sa création en 2001.

Le projet d’établissement vise à répondre aux besoins communs à tout être humain avec autisme. A ce titre il privilégie un programme d’accompagnement personnalisé tenant compte de la diversité des caractéristiques personnelles et des handicaps associés des adultes autistes.

L’accompagnement des adultes accueillis aux Maisonnées offre plusieurs possibilités :

  • un hébergement convivial et chaleureux, à dimension humaine, et un accueil de jour, ouverts à des activités sociales de proximité
  • des activités structurantes et adaptées constituant un apprentissage à la vie sociale selon les capacités de chacun
  • des soins médicaux permettant d’assurer la meilleure autonomie possible et un confort de vie
  • un partage de quelques jours en séjour en dehors du cercle familial

Le projet s’adresse principalement à des personnes relevant des catégories :

  • troubles envahissants du développement
  • autisme infantile
  • ou autisme atypique qui ne sont pas en mesure de travailler, mais qui ne relèvent pas de maisons d’accueil spécialisé, qui ont besoin d’une aide pour la plupart des actes de la vie quotidienne et de soins constants.

Sont concernés en premier lieu les adultes originaires d’Indre et Loire qui ne trouvent pas de solutions adaptées à leur situation dans le département et qui justifient d’une orientation MDPH en FAM, MAS ou FV.
On retiendra les personnes atteintes de troubles autistiques au sens large présentant un minimum de capacités d’autonomie et d’insertion sociale compatibles avec ce genre d’accueil et de projet de structure.

Le projet de structure ne concerne donc pas les personnes :

  • présentant des pathologies médicales invalidantes nécessitant des soins lourds relevant de MAS
  • atteintes de troubles psychiatriques graves qui pourraient de façon quasi permanente perturber fortement la vie en communauté

©    SOS Autisme France

Retrouvez et échangez avec l’association lors de notre journée dédiée à l’autisme le 14 octobre à Fondation GoodPlanet

Plus d’infos : ADMR Les maisonnées

 

Media Query: