Adaptons nos achats au fil des saisons !

Publié le : Last updated:

14

Découvrez l’un des conseils de notre campagne La Solution est dans l’Assiette, aujourd’hui adapter sa consommation en mangeant des fruits et légumes de saison.

TOMATES EN HIVER, GARANTIES EFFET DE SERRE !

Les fruits et légumes sont comme les JO d’été et d’hiver : ils ont leur saison ! A part si vous résidez sous les tropiques, vous ne nagez pas toute l’année, n’est-ce pas ? Pour les fruits et légumes de votre assiette, cela devrait être la même chose.

La tomate, par exemple, ne pousse pas en hiver. C’est un légume – ou un fruit, le débat fait rage – d’été. Pourtant il semble qu’en hiver, une grave épidémie sévisse chez nous : les fringales de tomates farcies. Alors pour satisfaire ces envies fantaisistes, des tomates sont importées par avion ou produites localement, mais sous des serres chauffées qui consomment beaucoup, beaucoup d’énergie.

En résumé, pour arriver jusqu’à nous, un fruit importé hors saison par avion consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison. Et puis le voyage l’épuise, c’est pas très sympa. De son côté, la tomate produite localement, mais hors saison (donc sous serre), génère 20 fois plus de gaz à effet de serre qu’une tomate locale produite au bon moment de l’année! Cette tomate farcie a un drôle de goût, non ?

Certes, attendre l’hiver pour déguster des clémentines et l’été pour se délecter de fraises est un peu douloureux, mais le plaisir n’est-il pas décuplé par l’attente ? Voilà toute la différence entre les gens qui vivent toute l’année sous les cocotiers et les autres, ces derniers savourent sans doute mieux le bonheur d’enfiler leur maillot quand arrive l’été !

Sources : www.ademe.fr

Media Query: