COP21/#60 Solutions : transition town

Publié le : Last updated:

Le Pont des Arts, Paris, France. La capitale française compte, elle aussi, quelques initiatives de « transition ». (48°51’ N - 2°21’ E) © Yann Arthus-Bertrand Altitude / Photo

Le Pont des Arts, Paris, France. La capitale française compte, elle aussi, quelques initiatives de « transition ». (48°51’ N – 2°21’ E) © Yann Arthus-Bertrand Altitude / Photo

Dans quelques mois se tiendra, à Paris, la COP21 dont l’objectif est de trouver un accord pour enrayer le changement climatique et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Découvrez une sélection de 60 solutions concrètes, sélectionnées par la fondation GoodPlanet, et déjà mises en œuvre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Aujourd’hui : le mouvement des villes en transition qui promeut un mode de vie durable basée sur une relocalisation de l’économie et la réduction de la dépendance aux énergies fossiles.

ON A TOUJOURS BESOIN D’UN PLUS PETIT QUE SOI

vent inspirer les plus grandes. Et donc exercer un impact conséquent.

Né en 2006 à Totnes au Royaume- Uni – 7500 habitants -, le mouvement citoyen « ville en transition » prône à la fois une forme de « décroissance » et de « résilience ». En particulier par le retour à une économie locale et une moindre dépendance aux énergies fossiles. Entre une ferme écologique et un atelier gratuit de réparation de vélos ou l’équipement des maisons de la ville avec des panneaux photovoltaïques, le projet trace la voie vers une « descente » énergétique de la ville.

Loin d’être isolé, ce mouvement inspire et fédère désormais une multitude d’initiatives locales : plus de 1000 dans 43 pays – et cela jusque dans les quartiers des plus grandes villes comme Bruxelles, Sao Paulo ou Sydney.


En savoir plus :

Transition Network

Totnes

Media Query: