GoodNews : nos réfrigérateurs consomment 25 % d’électricité en moins qu’il y a 10 ans

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Langue de glacier près du pic Khan Tengry, Kirghizstan. En Europe, les réfrigérateurs représentent la plus grosse dépense électrique d’une habitation, hors chauffage (42°10’N – 80°00’E). © Yann Arthus-Bertrand Altitude / Photo

Langue de glacier près du pic Khan Tengry, Kirghizstan. En Europe, les réfrigérateurs représentent la plus grosse dépense électrique d’une habitation, hors chauffage (42°10’N – 80°00’E). © Yann Arthus-Bertrand Altitude / Photo

En 10 ans, les réfrigérateurs consomment en moyenne 25 % d’énergie en moins en Europe. C’est ce qui ressort d’une étude de TopTen soutenue par l’ADEME. TopTen référence les produits électroménagers les plus performants sur le plan de la consommation d’énergie. Pour obtenir ces résultats, TopTen a pris en compte les volumes de ventes des appareils électroménagers. Cette baisse de la consommation électrique s’explique d’abord par le succès de l’étiquette énergie et par la disparition progressive des classes énergétiques les moins performantes. De fait, la part de marché des produits les plus économes s’accroît. « La classe A a été exclue du marché de l’UE entre 2012 / 2014, et depuis la classe A+ domine le marché. Les parts de marché des réfrigérateurs A++ en France et au Portugal sont inférieures à celles au sein de lʼUE (Fig. 1). En Suisse, où l’interdiction de la classe A+ a commencé en 2013, les modèles A++ représentaient plus de 80% des ventes cette année-là. »
graph-top10

Ce succès des frigos de classe A et supérieur s’est accompagné d’une hausse du prix moyen du réfrigérateur de 7 % dans l’Union européenne. Toutefois, en prenant en compte la facture d’électricité, le consommateur réalise des économies. L’étude souligne que « les coûts totaux pour les consommateurs (prix d’achat plus frais d’électricité) ont reculé de 13 %, à 985 euros, entre 2004 et 20149 à travers lʼUE. En France, les coûts totaux ont diminué de 18%, au Portugal de 22%. »

Media Query: