Lancement de l’initiative « Omissions de CO2 » sur le rôle caché de notre consommation dans notre impact climatique

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

logomissions

Avec l’initiative « Omissions de CO2 », l’Observatoire de la consommation responsable « Mes Courses pour la Planète » souhaite alerter l’opinion publique et les décideurs politiques sur le rôle caché de notre consommation dans notre impact climatique.

QUEL EST LE VRAI CHIFFRE DE NOS EMISSIONS DE CO2 ?

A l’occasion de la Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris en décembre 2015, les pays de l’ONU discuteront de leur performance et de leurs engagements sur le sujet. Mais que l’on se félicite des succès ou qu’on les juge insuffisants, un sujet restera tabou dans les négociations officielles : depuis le protocole de Kyoto, les émissions de CO2 d’un pays sont calculées sur la base de ce qui est produit dans le pays, sans prendre en compte ce qui y est consommé. Le problème c’est que dans un pays comme la France, qui importe une grande partie de ce qu’il consomme, ces « omissions de CO2 » liées à notre consommation représentent 41% de notre impact sur le climat … et elles ne sont tout simplement pas comptabilisées dans nos émissions officielles !

« OMISSIONS DE CO2 » : UNE INITIATIVE POUR SENSIBILISER LES FRANÇAIS ET NOS ELUS

Afin de sensibiliser l’opinion publique à ce sujet, Mes Courses pour la Planète lance une grande campagne d’information fin juin, en partenariat avec L’Express, la Fondation Good Planet, le cabinet Utopies, les magazines Kaizen, Ecologik, Néoplanète, 60 Millions de Consommateurs et Novethic. Une BD réalisée par l’illustratrice Soledad Bravi, disponible sur le site dédié www.omissions-CO2.com , permet d’expliquer de manière pédagogique le problème posé par ces véritables « Omissions de CO2 ». Une pétition est également lancée sur le site. Citoyens, consom’acteurs, membres de la société civile, artistes, dirigeants d’entreprises et personnalités politiques sont invités à montrer leur engagement sur ce sujet en signant cette pétition. Parmi les premiers signataires de cette pétition : Yann Arthus-Bertrand, Sanseverino, Jean-François Rial (PDG de Voyageurs du monde), François Lemarchand (Fondateur de Nature & découvertes), Michèle Pappalardo (ex-Présidente de l’ADEME), Patrick Viveret (philosophe), Anne Ged (directrice de l’Agence Parisienne du Climat), Philippe Moati (Professeur d’économie à l’Université Paris-Diderot et Cofondateur de l’Observatoire société et consommation), Jean-Marc Borello (Président du groupe SOS), Dominique Bourg (philosophe), Tristan Lecomte (Fondateur de Pur Project), Fabienne Chol (Directrice générale de l’INC), Madjouline Sbaï (Vice-Présidente du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais), …

ET ENSUITE ?

Mes Courses pour la Planète remettra la pétition à François Hollande et au gouvernement le 10 septembre prochain, à l’occasion d’une conférence et de la publication d’un rapport complet documentant précisément ces « omissions » de CO2. L’objectif de provoquer une vraie prise de position novatrice de la France sur le sujet et d’alerter les décideurs politiques sur la nécessité pour la France de prendre des engagements exemplaires en la matière :

• En militant au niveau international pour un changement des protocoles de calcul des émissions prenant en compte les émissions liées à la consommation – en demandant a minima que tous les pays publient officiellement leurs émissions « territoriales » (liées à ce qui est produit sur le territoire) ET leurs émissions liées à la consommation, comme le fait la France dans le cadre du suivi de sa Stratégie Nationale de Développement Durable ;

• En intégrant aux politiques publiques pertinentes, comme la stratégie nationale bascarbone, un objectif de réduction de notre empreinte carbone globale, prenant en compte les émissions liées à notre consommation.

Rendez-vous sur www.omissions-CO2.com pour signer la pétition !

Media Query: