GoodNews ! La Chine a installé en 3 mois autant que toute la capacité solaire française

Publié le : Last updated:

© consoGlobe

© consoGlobe

La Fondation GoodPlanet vous parle de la bonne nouvelle de la semaine.

La Chine a développé au premier trimestre 2015 autant de capacité de production d’électricité solaire que toute la capacité existante de la France, soulignant l’investissement massif du pays dans les énergies renouvelables.

Un total de 33 Gigawatts, 18 de plus de prévus en 2015

Les dernières statistiques de l’Administration Nationale de l’Energie montrent que l’Empire du Milieu a ajouté 5,04 Gigawatts (GW) de capacité de production électrique solaire dans les trois premiers mois seulement de 2015. A titre de comparaison, la capacité de production d’électricité d’origine solaire en France est de 5,07 GW.

Et ce n’est que le début. La Chine a prévu d’ajouter encore 18 GW de plus à la capacité existante de 33 GW.

La Chine, bientôt championne du monde du solaire

La Chine est désormais clairement dans la cour des grands du solaire. Si l’Allemagne est encore en tête, avec 38,2 GW de capacité en 2014, la Chine affichait 28,1 GW en 2014. Si la Chine atteint ses objectifs pour l’année à venir – qui sont déjà eux-mêmes en avance sur ce que le plan quinquennal avait défini -, la Chine deviendra ainsi le leader mondial du solaire en 2015.

Selon Changhua Wu, directeur pour la Chine au Climate Group, un think tank international : « l’industrie du photovoltaïque chinoise est un secteur énergétique important, de plus compétitif internationalement ».

La Chine est aussi championne pour les investissements en énergie renouvelable toutes catégories, dépensant pas moins de 80 milliards d’euros en 2014 dans ce domaine, selon un rapport du Climate Group. Ce rapport montre que le temps de rentabilisation des investissements est de seulement 7 à 9 ans, avec des taux de retour sur investissement de 8 %.

Plus de solaire, donc moins de charbon ?

Alors que, pour la première fois de son histoire des récentes décennies, la Chine a annoncé une baisse de se production de charbon en 2014 de 0,5 % à 2,5 %, ces investissements sont significatifs. Sont-ils pour autant suffisants pour faire la différence et prendre le relais de l’énergie la plus polluante actuellement utilisée ?

Non, le rythme de progression du solaire en Chine, aussi impressionnant soit-il, ne permettra seul de faire diminuer la part du charbon, mais il répond à la croissance forte de l’appétit énergétique chinois. Et donc ralentit la progression du charbon, permettant à la Chine d’aborder les négociations climat internationales dans une position plus favorable, lui permettant d’envisager des objectifs de réduction des émissions concrets.

Changhua Wu prévient que, pour cela, le soutien gouvernemental à l’industrie du photovoltaïque chinois reste nécessaire. Au grand dam des industriels européens du secteur…

Source : consoGlobe

Media Query: