Mercredi, c’est Charlie : le pétrole vu par Charb

Publié le : Last updated:

Dessin de Charb

Dessin de Charb sur les marées noires

Aujourd’hui, c’est mercredi, jour de publication de Charlie Hebdo. En hommage aux victimes du terrorisme, dont les dessinateurs de presse, journalistes et membres de l’équipe de Charlie Hebdo assassinés ou blessés le 7 janvier 2015, nous republions ici un des dessins de l’hebdomadaire que nous avions reproduit dans notre livre « Après Fukushima, quelles énergies pour demain ? » paru en 2012. Les journalistes de Charlie étaient en effet sensibles à la question environnementale et avaient publié de nombreux dessins sur ce thème. La Fondation GoodPlanet s’associe à tous les « Charlie » qui veulent défendre la liberté d’expression et qui veulent, malgré la douleur ou la difficulté de la situation, continuer à rire et à se moquer des despotes, des intégristes ou des terroristes.

Ce dessin était accompagné dans le livre « Après Fukushima » du texte suivant :

Le pétrole au quotidien

On trouve du pétrole dans les moquettes synthétiques, les jouets en plastique, les pare-chocs de voitures, les rouges à lèvres, les seringues jetables, les prothèses médicales ou les pistes synthétiques de stades. Il entre dans la composition des emballages alimentaires, des gels douche, des vêtements en nylon, des téléphones portables…

En quelques décennies, le pétrole a ainsi envahi notre quotidien. Et cela, grâce (ou à cause) de la pétrochimie : une branche de la chimie consacrée à la transformation des composés issus du raffinage du pétrole et dont certains n’existent pas dans la nature. L’omniprésence du plastique dans les sociétés ayant accès au pétrole n’est pas sans conséquence pour l’environnement. Des millions de tonnes de déchets voguent ainsi sur les océans, formant parfois de véritables îlots de plusieurs kilomètres carrés. Leur décomposition dégage des substances toxiques.

Les sacs en plastique constituent à eux seuls environ 60 % de la masse des déchets visibles en mer. Ils provoquent chaque année la mort d’un million d’oiseaux, de 100 000 mammifères marins et d’un nombre incalculable de poissons.

A propos de Charb

Stéphane Charbonnier, de son nom d’artiste Charb, était le directeur de la publication de Charlie Hebdo ; il collaborait avec L’Echo des Savanes, Télérama, Fluide Glacial et L’Humanité. Il a été assassiné le 7 janvier lors de l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo. Charb se savait menacé et avait déclaré :  « Ça fait sûrement un peu pompeux, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux ».

Media Query: