Au Bénin, le micro-crédit aide les populations à développer des activités génératrices de revenus

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Groupe de femmes bénéficiaires du micro-crédit avec l'ONG Eco-Bénin © GoodPlanet

Groupe de femmes bénéficiaires du micro-crédit avec l’ONG Eco-Bénin © GoodPlanet

Au Bénin, développer l’accès des populations au micro-crédit fait partie intégrante du projet de restauration des mangroves que nous menons avec l’ONG Eco-Bénin. Il reste 47 jours pour apporter votre soutien au projet et faire de notre collecte une réussite ! Nous comptons sur vous !

Le projet global prévoit la plantation de pieds de mangrove sur 46 hectares de terrain, mais aussi la sensibilisation des populations à la protection de cet environnement, et l’attribution de micro-prêts leur permettant d’améliorer et de diversifier leurs revenus à long terme.

Le microcrédit encourage la naissance de petits projets au niveau local, créant ainsi un maillage économique dans la région. Depuis la mise en place du projet, il y a un an et demi, 68 personnes dont 60 femmes ont déjà pu bénéficier de ces aides et ainsi développer des activités génératrices de revenus comme le tissage de nattes, la revente de poisson fumé, la fabrication d’huile de coco…

Richard, animateur en micro-crédit sur place, nous explique comment les conditions économiques difficiles poussent les populations à maltraiter leur environnement. Si replanter la mangrove constitue certes le cœur du projet, il est aussi extrêmement important de rendre les populations actrices et porteuses du projet, notamment en les aidant à acquérir une autonomie financière :

Pour que ce programme puisse continuer à se développer, la Fondation GoodPlanet fait appel à votre générosité. Nous avons besoin de vous pour poursuivre ces belles activités !

>> Je donne : http://gdpla.net/JeSauveLaMangrove

Media Query: