Blocage d’un quai de Seine à Paris par Extinction Rebellion

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

manifestation

Des militants écologistes d’Extinction Rebellion (XR) assis en travers du quai de la Mégisserie, pour bloquer le passage Place du Chatelet et le pont au Change, le 7 octobre 2019
© AFP JACQUES DEMARTHON

Quelques centaines de militants écologistes d’Extinction Rebellion (XR) bloquaient lundi un pont sur la Seine et un quai très fréquenté de Paris, a constaté un journaliste de l’AFP, au premier jour officiel d’une série d’actions dans le monde entier.

Les manifestants ont déployé vers 15h30 des bottes de paille en travers du quai de la Mégisserie puis se sont assis sur la chaussée, bloquant également la place du Châtelet et le pont au Change qui mène vers l’île de la Cité, tout près de la préfecture de police.

« Ici on se rebelle », « Ici on joue », pouvait-on lire sur des banderoles déroulées sur le pont, où trônait également un bateau bleu aux voiles frappées du logo reconnaissable de XR, un sablier stylisé à l’intérieur d’un cercle.

« Il faut qu’on se lève partout dans le monde pour faire changer les choses », a déclaré à l’AFP Aurore, 27 ans. « Nos gouvernements ne font rien, ou ils mentent », a-t-elle ajouté.

Les « anges gardiens » en veste orange du mouvement, chargés de maintenir le calme, ont pris place entre les manifestants assis par terre et les forces de l’ordre bloquant l’accès à la rue du Palais de justice.

Extinction Rebellion, tout jeune mouvement né il y a un an au Royaume-Uni, prévoit des actions coup de poing tous les jours à partir de lundi dans 60 villes du monde, notamment Londres où les militants veulent bloquer le centre ville pendant deux semaines.

A Paris, ils avaient anticipé cet événement mondial en occupant pendant 17 heures le week-end dernier le centre commercial Italie 2.

© AFP

Media Query: