Des marques d’habillement et de chaussures font la promotion du recyclage

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

recyclage

Des vêtements d’occasion vendus lors d’une braderie en septembre 2011 à Lille
© AFP/Archives PHILIPPE HUGUEN

Près de 70 sociétés, dont les groupes Kering, Decathlon ou Monoprix, vont participer à partir de samedi à une campagne sur les réseaux sociaux pour encourager les consommateurs à donner une seconde vie à leurs textiles d’habillement, linge de maison et chaussures (TLC).

La campagne numérique, baptisée #RRR pour « réparer, réutiliser et recycler », a été présentée jeudi lors d’une conférence de presse par Eco TLC, l’éco-organisme chargé de la collecte des textiles usagés.

« Alors que 2,6 milliards d’articles TLC sont mis sur le marché tous les ans, représentant un volume de 9,5 kilogrammes par an et par habitant, la question de la réparation, de la réutilisation et du recyclage constitue un enjeu environnemental, sociétal et économique », indique Eco TLC.

La campagne sera relayée durant neuf jours sur les sites et réseaux sociaux des 66 marques participantes, ainsi que dans 3.300 points de vente, avec en outre des ateliers de réparation et d' »upcycling », qui consiste à donner une deuxième vie aux vêtements ou accessoires.

Sur les réseaux sociaux, des astuces, tutoriels et bonnes adresses seront par ailleurs proposés.

« On sait que la demande des clients aujourd’hui est d’aller vers une mode plus responsable », souligne Alain Claudot, directeur général d’Eco TLC, qui estime que « basculer du ‘prêt à jeter’ au ‘prêt à être régénéré’ est un changement de modèle (…) cela ne se décrète pas du jour au lendemain ». « Chacun va avancer à son rythme et je pense qu’il va y avoir une émulation entre les entreprises. »

Pour Séverine Mareels, directrice RSE pour IDKids, qui participe à la campagne, « c’est important de faire de la pédagogie auprès des clients, de combattre les idées reçues sur le recyclé ».

Et « aujourd’hui, en matière de qualité, on arrive à de l’excellence en recyclé », a souligné lors de la conférence de presse Fabrice Lodetti, dirigeant de l’entreprise Filatures du parc, qui développe une offre de fibre recyclée.

« On compte sur les marques pour mettre encore plus en avant les produits recyclés », a-t-il appelé.

© AFP

Media Query: