L’ex-007 Pierce Brosnan fait l’éloge de Greta Thunberg

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

pierce briossman et greta thunberg 007 james bond

L’acteur Pierce Brosnan, ex-007, au 45e festival du cinéma américain de Deauville, le 7 septembre 2019
© AFP Lou BENOIST

L’ex-007 Pierce Brosnan a fait samedi l’éloge de la jeune militante Greta Thunberg, dénoncé l’impact de géants de la chimie sur l’agriculture et critiqué la politique de Donald Trump et Boris Johnson, à l’occasion du 45e festival du cinéma américain de Deauville.

Greta Thunberg « est une magnifique jeune femme. Je lui souhaite tout le succès possible », a dit l’acteur irlandais de 66 ans interrogé par l’AFP sur l’égérie pour le climat.

Interrogé sur l’âge de Greta Thunberg (16 ans), l’acteur a estimé qu’elle n’était pas trop jeune pour mener ce combat. « Bien sûr que non (elle n’est pas trop jeune). Elle doit faire attention. Elle a besoin d’être protégée. C’est une voix très forte pour la jeunesse qui a peur », a ajouté Pierce Brosnan.

Questionné sur ce qu’il fallait faire pour sauver la planète, l’acteur a rappelé qu’il avait réalisé avec son épouse un documentaire intitulé « Poisoning Paradise », présenté hors compétition à Cannes en 2018. « Ce film parle des effets des OGM, de Monsanto, BASF et de ce type d’agriculture qui a un effet très important sur la communauté de l’île où je vis » à Hawaï, a dénoncé l’acteur, citant également le groupe suisse Syngenta.

« Malheureusement nous avons un président qui pense qu’il n’y a pas de changement climatique et qui fait reculer plusieurs mouvements en faveur de l’environnement, ce qui est assez dévastateur », a-t-il ajouté en allusion au président américain Donald Trump, avant d’appeler à « s’engager dans des communautés locales » pour « dénoncer les injustices » environnementales.

Pierce Brosnan a également dénoncé « le pétrole qui est en train de polluer notre terre et qui a juste définitivement prouvé dans plusieurs régions qu’il était catastrophique ».

L’acteur, qui a une soixantaine de films à son actif, a par ailleurs fait part de ses « craintes » face au Brexit. « Une telle sortie m’inquiète, les frontières qui pourraient être créés dans un pays que j’aime, m’inquiètent profondément », a confié Pierce Brosnan.

Interrogé sur ce qu’il pensait en tant qu’Irlandais de la politique de Boris Johnson, l’acteur a répondu « entre lui et Trump, le monde est dans un triste état. C’est vraiment honteux ce qui arrive en Angleterre ». Boris Johnson « cause un vrai carnage, Trump cause un vrai carnage. Cela donne le sentiment d’être plutôt insignifiant. Quoique vous fassiez, les mensonges continuent, la honte continue », a poursuivi l’ex James Bond.

« Il faut trouver les bonnes personnes, travailler et aimer », a-t-il conclu.

Pierce Brosnan, qui incarna James Bond dans quatre films entre 1995 et 2002, doit prochainement être à l’affiche de trois longs-métrages: « The Mistfits », un thriller d’action de Renny Harlin, « False Positive », film d’horreur de John Lee et « Eurovision », une comédie de David Dobkin. Vendredi, le 45e festival du cinéma américain de Deauville s’est ouvert avec un hommage à l’acteur.

© AFP

Media Query: