Les États-unis ou le plus gros producteur de déchets ménagers des pays développés

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Les Etats-Unis sont le pays produisant le plus de déchets ménagers par habitant au monde parmi les pays développés, sans avoir les capacités de tri nécessaires pour les absorber © AFP/Archives Ivan Couronne

Les Etats-Unis sont le pays produisant le plus de déchets ménagers par habitant au monde parmi les pays développés, sans avoir les capacités de tri nécessaires pour les absorber
© AFP/Archives Ivan Couronne

Paris (AFP) – Les États-Unis sont le pays produisant le plus de déchets ménagers par habitant au monde parmi les pays développés, sans avoir les capacités de tri nécessaires pour les absorber, ce qui représente une menace pour l’environnement, selon un rapport du cabinet Verisk Maplecroft.

Le monde produit en moyenne 2,1 milliards de tonnes de déchets par an, en prenant en compte les déchets solides gérés par les municipalités, c’est-à-dire la nourriture jetée, des plastiques et des détritus divers, de quoi remplir plus de 820 000 piscines olympiques. Seul 16% du total est recyclé, selon ce rapport.

Les habitants et les commerçants américains sont de loin ceux à produire le plus de détritus par personne parmi les pays les plus riches : en moyenne 773 kilos par an, soit plus de trois fois plus que la moyenne mondiale et sept fois plus que les Éthiopiens, l’Éthiopie étant le pays qui produit le moins de déchets.

En revanche, la capacité de recyclage aux États-Unis est l’une des plus mauvaises parmi les pays développés, avec seulement 35%, loin derrière l’Allemagne qui recycle 68% de ses détritus.

Les auteurs du rapport avertissent que la décision soudaine en 2018 de la Chine de ne plus accepter les déchets plastiques du monde entier, suivie par d’autres pays du Sud-Est asiatique, risque de compliquer encore la situation des pays gros producteurs de déchets.

Certains pays ont décidé d’interdire des produits en plastique, que ce soit les sacs ou des objets jetables. Pour autant, la production mondiale de matières plastiques a encore crû en 2018 à l’échelle mondiale, tirée par l’Asie et les États-Unis, selon la fédération PlasticsEurope.

© AFP

Une vidéo pour aller plus loin : Attention aux substances toxiques dans les produits ménagers

Media Query: