Mexique : début d’une consultation controversée sur la construction du nouvel aéroport de Mexico

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

aeroport mexico

Esta foto tomada el 21 de julio de 2018 muestra una vista aérea de la construcción del nuevo aeropuerto de la Ciudad de México, en Texcoco, Estado de México
© AFP Pedro PARDO

Mexico (AFP) – Une consultation publique controversée sur la poursuite ou l’arrêt de la construction d’un aéroport de Mexico a débuté jeudi au Mexique, lancée par le président-élu Andres Manuel Lopez Obrador.

Durant sa campagne électorale, M. Lopez Obrador, 64 ans, a critiqué le chantier de construction de ce méga-aéroport, pour son coût élevé – estimé à plus de 13 milliards de dollars – son impact environnemental et pour de supposés faits de corruption dans l’attribution des contrats.

« On parle de milliards de pesos, on parle d’actes de corruption qui peuvent être évités », a justifié « AMLO » avant de voter à la consultation organisée sur cette question dans la capitale en début de matinée, au milieu d’une cohue de journalistes.

Pour désengorger l’actuel aéroport international – saturé de longue date -, le président-élu milite pour l’aménagement d’une base aérienne militaire au sud de la capitale.

Le magnat mexicain des télécommunications Carlos Slim – principal investisseur du nouvel aéroport – et de nombreux entrepreneurs ont durement critiqué la position de M. Lopez Obrador, qui a très largement remporté l’élection présidentielle de juillet. Sa décision de soumettre au vote un dossier aussi technique et impliquant la sécurité aérienne a aussi été largement critiquée.

Les organisations spécialisées en aviation, comme l’américaine Mitre ou l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) des Nations unies, soutiennent la poursuite du chantier en cours, sur l’ancien lac de Texcoco, dans la banlieue de la capitale.

Les Mexicains doivent répondre à la question suivante: « Sachant la saturation de l’aéroport international de Mexico, quel option considérez-vous la meilleure pour le pays? ».

Deux choix sont proposés: Santa Lucia, qui nécessiterait également le réaménagement de l’aéroport actuel de Mexico ainsi que celui de la ville voisine de Toluca; ou la poursuite du chantier du nouvel aéroport et l’abandon de l’aéroport actuel.

La consultation doit durer quatre jours et les résultats doivent être annoncés dimanche dans la soirée.

De nombreux analystes s’inquiètent du manque de rigueur de la consultation organisée par M. Lopez Obrador, qui se déroule dans 1.073 bureaux de vote.

Un journaliste de l’AFP a constaté jeudi à Mexico qu’il était possible de voter dans plusieurs bureaux successivement, suite à une panne du logiciel informatique qui devait centraliser l’identité des votants.

© AFP

Media Query: