Eau impropre à la consommation à Yvetot : investigations en cours en Seine-Maritime

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Yvetot seine et marne eau impropre consommation

2.000 personnes sont privées d’eau courante à Yvetot, en Seine-Maritime
© AFP CHARLY TRIBALLEAU

Yvetot (France) (AFP) – « Des investigations sont en cours » pour déterminer les raisons qui ont rendu l’eau impropre à la consommation à Yvetot (Seine-Maritime) et dans certains quartiers de quatre communes limitrophes où des packs d’eau étaient distribués samedi à la population, a annoncé l’exploitant Véolia.

Le retour à la normale n’était pas prévu avant mercredi.

« Des investigations sont en cours pour déterminer les causes de ce problème », a indiqué l’exploitant du réseau d’eau potable Véolia dans un communiqué.

Les premiers habitants venaient retirer samedi après-midi des packs d’eau distribués par la collectivité, a constaté un journaliste de l’AFP. 45.000 bouteilles d’eau devaient être distribuées entre 15H00 et 17H00 à trois endroits de la ville.

Depuis la veille, 12.000 personnes sont privées d’eau potable à Yvetot et ses environs où l’eau du robinet est « colorée ou trouble en raison de perturbations au niveau du réseau de distribution », avait indiqué la préfecture dans un communiqué.

« On distribue un pack d’eau par habitation et cela couvre deux jours de besoins en moyenne. La situation s’améliore et le retour à la normale n’est pas encore opéré. On est tributaire des analyses de l’ARS, il y a un délai de 48 heures, donc pas avant mercredi au mieux », a indiqué Christophe Senecal, directeur du territoire Bray-et-Caux.

Outre Yvetot, sont concernées les communes de Saint-Clair-sur-les-Monts, Sainte-Marie-des-Champs, Auzebosc et Valliquerville.

« La turbidité n’est pas liée ici à la pluie, la manipulation sur le réseau était classique, mais ce qui n’est pas classique c’est que cela a généré des supensions hors norme dans les canalisations », a ajouté M. Senecal.

Par précaution, l’Agence régionale de Santé (ARS) a interdit la consommation de l’eau du robinet « jusqu’à ce qu’une analyse bactériologique soit réalisée en début de semaine », selon Véolia.

Vendredi, la préfecture évoquait la présence de « particules d’argiles et de limons, remises en suspension par des tests hydrauliques effectués par l’exploitant, Veolia ».

D’après l’exploitant le phénomène est apparu « à la suite de manoeuvres de vannes » réalisées vendredi matin par Véolia sur le réseau d’eau potable.

« La ressource n’est pas concernée, et il s’agit donc de chasser ces particules depuis le réservoir de la Ville d’Yvetot afin de le remplir avec une eau complètement claire », a indiqué samedi Véolia.

« Des purges sont en cours » à plusieurs endroits et « doivent progressivement faire retomber la turbidité » de l’eau distribuée, ajoute l’exploitant.

© AFP

Media Query: