Les trois quarts de la population mondiale ne peut pas se laver correctement les mains

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

laver les mains

Des écoliers au Kenya se lavent les mains le 15 octobre 2008 pour la journée mondiale du lavage de mains. © TONY KARUMBA / AFP PHOTO

Seule 1 personne sur 4 dans le monde dispose d’eau et de savon pour se laver les mains. Selon les données 2015 de l’Unicef publiées le 15 octobre à l’occasion de la journée mondiale du lavage des main, 47 % de la population mondiale n’a pas accès à de l’eau et du savon pour se nettoyer les mains au quotidien et 26 % manque de l’un ou de l’autre. Cette journée, qui tombe le 15 octobre, existe depuis 10 ans.

Dans le monde, 47 % des écoles et 35 % des hôpitaux ne disposent pas de quoi se laver les mains. Ce geste d’hygiène simple joue pourtant un rôle primordial dans la prévention des infections et des maladies. Ainsi, laver les mains réduit de moitié les diarrhées chez les enfants de moins de 5 ans et de 25 % les infections respiratoires.

Au Nigeria, sur une population de 190 millions d’habitants, 167 millions de personnes n’ont pas le nécessaire pour se laver les mains. Cette situation entraine le décès prématuré de 60 000 enfants de moins de 5 ans par an dans le pays. Il met en place des programmes de sensibilisation et d’éducation au lavage des mains. Interrogée par The Gurdian, le docteur Ijeoma Agbo de l’ONG Save the Children International explique : « malgré des programmes de sensibilisation, de nombreux Nigérians ne lavent pas correctement ni assez fréquemment leurs mains. Les raisons sont complexes et incluent le manque d’accès à l’eau et au savon, les pratiques culturelles, les croyances religieuses, l’absence de connaissances sur l’hygiène. La majorité des gens se lavent de la mauvaise manière les mains avant de manger en les trempant dans un bol d’eau ».

Media Query: