Canicule : EDF limite sa production nucléaire le long du Rhône

Publié le : Last updated:

canicule nucleaire

EDF a arrêté un réacteur nucléaire et réduit la puissance de deux autres jeudi matin le long du Rhône en raison de la canicule
© AFP/Archives JACQUES DEMARTHON

Paris (AFP) – EDF a arrêté un réacteur nucléaire et réduit la puissance de deux autres jeudi matin le long du Rhône, en raison de la canicule, a indiqué le groupe.

« On a choisi d’arrêter ou de moduler la puissance de certains réacteurs pour des contraintes environnementales », a expliqué une porte-parole de l’électricien à l’AFP.

Le réacteur Saint-Alban 1 (Isère) était ainsi à l’arrêt jeudi matin mais devait repartir à la mi-journée.

« Cet arrêt permet de respecter les autorisations strictement encadrées de rejets thermiques dans le Rhône. Ces limitations ont été établies sur la base d’études scientifiques, afin d’éviter toute conséquence sur la flore et la faune aquatiques », indique EDF sur le site de la centrale.

L’eau du fleuve est en effet utilisée pour refroidir les réacteurs puis est rejetée. Mais elle ne doit pas dépasser une certaine température.

Les réacteurs de Saint-Alban 2 et Bugey 3 (Ain) ont pour leur part vu leur puissance réduite afin de limiter la température de l’eau.

« A compter du 3 août 2018, les prévisions de température élevées du Rhône en amont des centrales pourraient conduire jusqu’à l’arrêt de 2 tranches à St-Alban et jusqu’à l’arrêt des tranches 2 et 3 de Bugey », avait prévenu EDF mercredi sur son site.

La canicule s’est installée sur un tiers de l’Hexagone et doit durer plusieurs jours, avec 34 départements placés en vigilance orange par Météo-France. Les températures sont notamment élevées dans la vallée du Rhône.

Cette moindre production nucléaire d’EDF intervient en une période où la demande d’électricité est réduite, notamment avec la baisse de l’activité économique liée aux congés du mois d’août.

© AFP

Media Query: