L’Aquarium Tropical de la Porte Dorée fait peau neuve

Publié le : Last updated:

aquarium porte dorée

Un alligator albinos à l’aquarium tropical dee la Porte dorée, à Paris le 24 avril 2018
© AFP/Archives Christophe ARCHAMBAULT

Paris (AFP) – Crocodile nain d’Afrique, alligator albinos, poisson licorne … l’Aquarium Tropical de la Porte Dorée à Paris, qui n’avait pas été rénové depuis 30 ans, fait peau neuve avec des espèces rares dans une scénographie adaptée à ce monument historique construit pour l’exposition coloniale internationale de 1931.

« Comme l’aquarium est classé monument historique, on ne pouvait pas pousser les murs. On lui a donc redonné un coup de frais avec un nouveau mobilier, des rehausseurs pour mieux observer les animaux et notamment un parcours thématique ludique », explique à l’AFP son directeur, Dominique Duché.

Le coût de la rénovation s’élève à 320.000 euros, dont 84.000 apportés par la région Ile-de-France.

Avec ses 84 aquariums et une collection vivante de plus de 15.000 animaux et 750 espèces, l’Aquarium Tropical propose de vivre une expérience des profondeurs de la Mer Rouge aux rives du lac Malawi, du bassin de l’Amazone aux merveilles de l’océan Indien.

« On n’est pas des collectionneurs mais notre objectif est de mettre les animaux en situation pour sensibiliser le public, avec un côté artistique, dans une ambiance qui est la même qu’en 1931, date de sa création », explique M. Duché.

« Je me reproduis », « je mange », « j’habite », et « je me protège » : quatre nouveaux parcours thématiques permettent d’approfondir ses connaissances sur les espèces de poissons mais aussi de certains reptiles et leurs milieux naturels.

Les colonnes structurelles, rétroéclairées, abordent au fil de la circulation des sujets liés aux grands enjeux des océans, comme le changement climatique, la pollution plastique ou le circuit de l’eau.

Dominique Duché insiste sur le danger de pollution des déchets plastiques. « Toute pièce de plastique jetée à Paris dans le caniveau se retrouvera un jour en plein milieu de l’Atlantique en petites particules. Ces billes consommées par le plancton, sont ensuite consommées par les petits poissons, eux-mêmes consommés par l’homme. Un jour ce plastique sera donc dans nos muscles », s’alarme-t-il.

Point fort de la visite, la fosse aux crocodiles a été transformée avec de nouveaux végétaux et une nouvelle mise en lumière.

Parmi les stars du monde du silence : des alligators albinos, un crocodile nain d’Afrique, une poisson licorne, une tortue à nez de cochon et une collection de poissons électriques originaires d’Afrique, dont l’anguille électrique, capable de produire adulte un champ électrique de 700 volts, potentiellement mortel.

Conférences, théâtre, concerts, jeux… l’Aquarium Tropical fêtera l’océan à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans le vendredi 8 juin 2018 et les samedi 9 et dimanche 10 juin.

Entrée adulte 7 euros + enfant 9 euros. Gratuite pour les moins de 4 ans.

© AFP

Media Query: