Pétrolier en feu: marée noire écartée, selon les autorités chinoises

Publié le : Last updated:

maree noire chine

The Iranian oil tanker was on its way to South Korea when it collided with the CF Crystal
© TRANSPORT MINISTRY OF CHINA/AFP –

Pékin (AFP) – Les autorités chinoises, aux prises avec un pétrolier iranien en feu au large de Shanghai, ont écarté mercredi un risque de marée noire, mais 31 des marins du navire sont toujours portés disparus.

Le tanker Sanchi, avec 136.000 tonnes d’hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu samedi soir suite à sa collision avec un navire de fret chinois, survenue à environ 300 kilomètres au large de Shanghai.

La flottille de bateaux arrivés pour les secours et le nettoyage des hydrocarbures était confrontée aux fumées toxiques, à la pluie et aux forts vents dans une mer agitée, rendant difficiles les recherches de survivants.

Des 32 membres d’équipage –30 Iraniens et deux Bangladais– un seul corps a été retrouvé, a indiqué le ministère chinois des Transports, dans un communiqué daté de mardi en début de soirée.

Mais « aucune fuite de pétrole d’ampleur n’a été détectée en surface », a indiqué le ministère dans ce communiqué, après avoir fait part plus tôt d' »un risque d’explosion ou de naufrage » du pétrolier, toujours en feu.

Dans un communiqué envoyé à l’AFP, l’association de défense de l’environnement Greenpeace a estimé qu' »avec le bateau en feu, la plupart de ces condensats devraient se consumer et non se répandre dans l’eau ».

« Toutefois, si le navire coule avant la combustion totale des hydrocarbures, les opérations de nettoyage seront extrêmement compliquées », a prévenu l’organisation.

Sous pavillon panaméen, le pétrolier appartient à la National Iranian Tanker Company (NITC), l’opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l’Iran, a indiqué le ministère iranien du Pétrole. Il acheminait des produits à la firme sud-coréenne Hanwha Total, une coentreprise entre le français Total et le conglomérat sud-coréen Hanwha.

Le navire de fret chinois –le CF Crystal– naviguait, lui, sous pavillon hongkongais et transportait 64.000 tonnes de céréales américaines vers la Chine. Ses 21 membres d’équipage chinois ont été secourus.

© AFP

Media Query: