Malte : 8 arrestations dans l’enquête sur l’assassinat d’une journaliste

Publié le : Last updated:

malte journaliste

Un mémorial improvisé en l’honneur de la journaliste assassinée Daphne Caruana Galizia, le 19 octobre 2017 à La Valette
© AFP/Archives Matthew Mirabelli

La Valette (AFP) – Huit personnes, toutes maltaises, ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de la journaliste et blogueuse anticorruption Daphne Caruana Galizia, a annoncé lundi le Premier ministre maltais, Joseph Muscat.

« J’ai été informé d’une opération de sécurité menée ce matin » dans le cadre de l’enquête sur la mort de M. Caruana Galizia, 53 ans, tuée le 16 octobre par l’explosion d’une bombe sous sa voiture a expliqué M. Muscat dans un communiqué.

« Au cours de cette opération, huit personnes ont été arrêtées, soupçonnées d’être impliquées dans le meurtre », a-t-il ajouté. « Les huit personnes arrêtées sont toutes maltaises, parmi elles se trouvent des individus connus de la police ».

Les suspects ont été placés en garde à vue et la police a 48 heures pour décider de les déférer ou non en justice, auquel cas les forces de l’ordre se chargeront de fournir plus d’informations à la presse, a précisé M. Muscat.

Le Premier ministre a aussi rappelé que les enquêteurs maltais avaient bénéficié de l’aide de la police fédérale américaine (FBI), d’Europol et de la police finlandaise.

« Je voudrais insister sur l’engagement de l’Etat et sur mon engagement personnel à faire en sorte que les éventuels commanditaires et les auteurs de ce crime soient jugés », a-t-il insisté.

Souvent qualifiée de « Wikileaks à elle toute seule », Mme Caruana Galizia, 53 ans, avait révélé certains des pans les plus sombres de la politique maltaise, s’en prenant avec virulence à M. Muscat, et plus récemment aussi au chef de l’opposition.

© AFP

Media Query: