Hulot défend un objectif « neutralité carbone » en 2050 pour la France

Publié le : Last updated:

Nicolas Hulot, en déplacement à Lyon, le 26 juin 2017
© AFP PHILIPPE DESMAZES

Paris (AFP) – Nicolas Hulot souhaite que la France vise « la neutralité carbone à l’horizon 2050 » au nom de la lutte contre le réchauffement, objectif plus ambitieux que celui actuellement retenu par le pays, selon la « feuille de route » du ministre consultée par le journal Le Monde.

Cet objectif va au-delà de ceux retenus dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, adoptée en 2015, qui ont pour but de permettre à la France de remplir ses engagements contre le changement climatique: diminuer les gaz à effet de serre de 40% entre 1990 et 2030 et les diviser par 4 en 2050.

Dans sa feuille de route, document remis à Matignon par chacun des ministres en vue de la déclaration de politique générale qu’Edouard Philippe a prévue le 4 juillet, le ministre de la Transition écologique affiche un objectif de « neutralité carbone à l’horizon 2050 », écrit Le Monde.

La « neutralité carbone » ne signifie pas que la France cesserait d’émettre du CO2 mais que ses émissions seraient compensées par différents moyens de lutte anti-carbone comme des nouvelles technologies, des plantations d’arbres, etc.
Nicolas Hulot a annoncé la semaine dernière sa volonté de présenter d’ici à l’automne d’une loi visant à empêcher tout nouveau permis d’exploration d’hydrocarbures en France, ce qui arrêterait de fait la recherche de gaz de schiste.

©AFP

Media Query: