Mars le plus chaud en France depuis 1900, ex-aequo avec 1957

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Le mois de mars a été le plus chaud en France depuis 1900, ex-aequo avec 1957, avec une moyenne de 11°C © AFP/Archives PASCAL LACHENAUD

Paris (AFP) – Le mois de mars a été le plus chaud en France depuis 1900, ex-aequo avec 1957, avec une moyenne de 11°C, a indiqué lundi Météo France.

« Les températures ont été élevées tout au long du mois, aussi bien les minimales que les maximales », en particulier au cours des dix derniers jours marqués par des valeurs normalement enregistrées au cours du mois de mai, a indiqué à l’AFP Christine Berne, climatologue à Météo France.

Il y a eu un faible nombre de jours avec des gelées, normalement régulières à cette époque de l’année, a-t-elle ajouté.

Une moyenne mensuelle de 11°C en mars représente un écart à la hausse de 2,3°C avec la moyenne de référence pour mars, qui est calculée sur la période 1981-2010.

Outre 1957, le précédent record pour un mois de mars en France était une moyenne de 10,7°C, enregistrée en 1948, 1994 et 1997.

Au cours du mois écoulé, les températures ont été particulièrement clémentes dans le tiers nord de la France, mais aussi « chez la plupart de nos voisins européens », en particulier en Europe du Nord, a précisé Météo France.

Des records absolus ont été battus dans certaines vieilles stations de relevés de température, notamment au Bourget et à Villacoublay.

Au Bourget, où le précédent record datait de 1920, la moyenne a été de 10,7°C en mars 2017, et à Villacoublay, elle a été de 10,4°C (précédent record établi en 1946).

Un record absolu pour mars a aussi été battu à Dunkerque (10,1°C), où la moyenne la plus élevée datait de 1917, et au Mans (10,9°C, 1944).

Mars avait été précédé d’un mois de février également chaud (+2,5°C par rapport à la normale) mais pas exceptionnel. Janvier en revanche avait été particulièrement froid (moyenne inférieur de 2°C à la normale).

Mars 2017 a été très chaud mais aussi « plutôt bien arrosé », a précisé Christine Berne, même si des régions habituellement pluvieuses (Bretagne, Ardennes, Nord) ont été davantage épargnées.

©AFP

Media Query: