Pour Ségolène Royal, l’accord de Paris est « irréversible »

Publié le : Last updated:

accord de paris

La ministre française de l’Environnement Ségolène Royal, présidente de la COP21, le 17 octobre 2016 à Luxembourg
© AFP JOHN THYS

Paris (AFP) – L’accord de Paris sur le climat est « irréversible », même si un pays signataire voulait en sortir, a assuré mardi la ministre de l’Environnement Ségolène Royal, à quelques jours de l’investiture de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

« A l’heure où je vous parle, 125 pays ont ratifié l’accord de Paris. Qui aurait pu l’imaginer en décembre 2015? », a lancé la ministre, présidente des négociations climatiques jusqu’à l’automne, à l’occasion de ses voeux en présence d’ONG, de parlementaires et de journalistes.

« Je voudrais redire ici très clairement que même un pays qui en sortirait ne pourrait pas le remettre en cause car cet accord (…) est désormais irréversible », a-t-elle ajouté, dans une allusion à l’incertitude liée aux intentions de Donald Trump en matière de politique climatique.

La ministre a également eu un échange en direct avec l’astronaute français Thomas Pesquet, actuellement dans la station spatiale internationale.

De l’espace, « on voit les conséquences parfois manifestes de l’activité humaine », a assuré l’astronaute, citant les nappes de dégazage des pétroliers, les halos de pollution autour des grands centres urbains ou les coupes forestières en Amazonie.

« Cela me renforce dans ma conviction qu’il faut agir maintenant », a-t-il ajouté.

© AFP

Media Query: