Près du trois-quarts du corail japonais est mort

Publié le : Last updated:

corail

Corail blanchi près de la Grande barrière australienne, le 23 avril 2009
© Great Barriier Reef Marine Park/AFP/Archives Great Barriier Reef Marine Park

Environ 70 % du corail au large du Japon est mort, selon une enquête menée par le ministère de l’environnement. En cause, le blanchiment des récifs dû à la hausse des températures de la mer, rapporte The Guardian. L’agence météorologique japonaise a relevé une température moyenne de l’eau de 30,1°C près dans l’archipel d’Okinawa au sud du pays entre juin et août 2016. Soit une hausse de un à deux degrés par rapport à la normale. Le corail vit d’une association entre un animal, le poylpe et une algue, la zooxanthelle qui donne sa couleur au corail. En cas de réchauffement de l’eau, le lien entre ces deux éléments est brisé et le corail ne parvient plus à se nourrir, ce qui provoque son blanchiment.

Une situation jugée « extrêmement grave » par le ministère qui a mené l’enquête sur près de 35 sites coralliens du pays. Une précédente enquête, dirigée entre septembre et octobre 2016, estimait que 56% du corail était touché. « Nous ne savons pas quand le récif va se rétablir », a déclaré au Washington Post Mari Yamazaki, membre du bureau chargé de la conservation de la nature du ministère de l’environnement.

Media Query: