Assurances : pertes semestrielles liées aux désastres estimées à 71 milliards de dollars

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

desastres

Vue aérienne prise le 2 juin 2016 montrant le château de Chambord et son parc partiellement inondé, à quelque 170 kilomètres au sud de Paris
© AFP GUILLAUME SOUVANT

Genève (AFP) – Les pertes économiques liées aux désastres causés par l’homme et la nature dans le monde ont progressé de 38% au premier semestre 2016 à 71 milliards de dollars, selon les estimations préliminaires du réassureur helvétique Swiss Re, publiées jeudi.

La facture pour le secteur de l’assurance au niveau mondial est de 31 milliards de dollars , en progression de 51%. Ce sont les tremblements de terre au Japon, les tempêtes aux Etats-Unis et en Europe et les incendies au Canada qui ont été les désastres les plus coûteux.

Les dommages assurés ne représentent que 44% de l’ensemble des dommages.

Au cours du premier semestre, quelque 6.000 personnes ont perdu la vie lors des désastres causés par l’homme et la nature, soit moitié moins que le bilan du premier semestre 2015 (12.000 morts).

Les dommages causés par la nature se sont élevés au cours des six premiers mois de 2016 à 68 milliards de dollars (+48%) et ceux causés par l’homme à 3 milliards de dollars (-48%).

Aux Etats-Unis, les dommages assurés provoqués par une énorme tempête au Texas en avril 2016 ont représenté à eux seuls 3,1 milliards de dollars.

L’Europe a également été le théâtre de violentes tempêtes et inondations, fin mai et début juin, en France et en Allemagne, avec des dommages assurés de 2,8 milliards de dollars.

Au Japon, deux séismes survenus dans la préfecture de Kumamoto, le 16 avril 2016, ont causé la mort de 64 personnes. Les dommages assurés se sont élevés à 5,6 milliards de dollars.

Le même jour, à l’autre bout de la planète, un séisme d’une magnitude de 7,3 a frappé l’Equateur. 668 personnes ont perdu la vie, et le montant des pertes assurées est de 400 millions de dollars seulement.

Enfin, les incendies de forêts au Canada, dans la province d’Alberta, en raison d’une forte sécheresse, ont représenté des pertes assurées de 2,5 milliards de dollars.

© AFP

Media Query: