Inde: la justice ordonne de retirer l’immatriculation des vieilles voitures à Delhi

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

voitures

Le tribunal indien spécialisé dans les affaires d’environnement ordonne le retrait de l’immatriculation de tous les véhicules diesel de plus de dix ans circulant à New Delhi © AFP/Archives MONEY SHARMA

New Delhi (AFP) – Le tribunal indien spécialisé dans les affaires d’environnement a ordonné lundi le retrait de l’immatriculation de tous les véhicules diesel de plus de dix ans circulant à New Delhi, nouvelle mesure pour enrayer la forte pollution.

Le tribunal a ordonné aux services de transport de la capitale de supprimer l’immatriculation de tous ces véhicules avec effet immédiat, une mesure décidée pour faciliter leur retrait de la circulation, que la police peine à imposer.

« Sans immatriculation, ils ne pourront pas circuler. C’est à effet immédiat », a dit Vardhaman Kaushik, avocat à l’origine de la requête, à l’AFP.

Le tribunal avait ordonné l’an dernier le retrait de ces véhicules pour réduire la pollution à New Delhi, classée capitale la plus polluée du monde en 2014 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La police a mis des amendes et immobilisé 3.000 véhicules mais beaucoup réapparaissent sur les routes après paiement d’une amende ou grâce à une décision de justice en appel favorable à leur propriétaire.

Les autorités de la capitale ont mis en place une série de mesures pour réduire la pollution, dont la circulation alternée pendant deux semaines en janvier et avril.

La Cour suprême indienne a par ailleurs imposé une taxe pollution sur les camions roulant au diesel et traversant la capitale la nuit, ainsi que l’interdiction des nouveaux véhicules diesel les plus polluants.

Mais quelque 10 millions de véhicules circulent dans la capitale et les mesures pour enrayer la pollution doivent être bien plus sévères, selon les experts.

© AFP

Media Query: