La police chinoise intercepte des navires prêts à déverser des déchets dans un lac

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

yangtze

Des chinois s’apprêtent à se baigner dans la rivière Yangtze, à proximité du lac Tai de Suzhou, le 26 juillet 2012 © CHINA OUT AFP PHOTO / STR

Le 1er juillet, les autorités chinoises ont arrêté 8 bateaux qui s’apprêtaient à déverser illégalement 4000 tonnes de déchets dans un lac de la ville de Suzhou. Ceux-ci étaient composés principalement de gravats et de produits ménagers en provenance de Shanghai. Les médias rapportent que, de plus, les autorités ont découvert que 20 000 tonnes de déchets déjà déversés à proximité de la zone. Transporter sans autorisation des ordures ménagères et des débris de construction produits à Shanghai en dehors de la ville est illégal. Les propriétaires des bateaux ont déclaré que les déchets devaient être récupérés par une entreprise du bâtiment officiant dans le secteur. Les membres de l’équipage, le patron de l’entreprise et celui des bateaux ont tous été arrêtés. Une enquête a été ouverte par les autorités de Shanghai et de Suzhou, qui assurent que les individus impliqués seront sévèrement punis.

Media Query: