Les autorités sanitaires canadiennes approuvent la vente de saumon OGM

Publié le : Last updated:

saumon

Sur cette photo de 2010, deux saumons du même âge. Celui du premier plan est naturel. Le second est un poisson génétiquement modifié de la société Aquabounty © Anonymous/AP/SIPA

Health Canada (HC) et l’Agence canadienne d’inspection des aliments ont approuvé jeudi la vente de saumon génétiquement modifié. Selon eux, il serait aussi sûr et nutritif que son cousin conventionnel : « par tous les aspects, le saumon génétiquement modifié Aquadvantage est identique au saumon issu de l’élevage. Nous avons réussi à déterminer que les modifications induites ne posent pas de risque particulier en termes sanitaires » conclut HC. Ronald Stotish, PDG d’AquaBounty, l’entreprise qui fournira les stocks de saumon génétiquement modifié, a déclaré que ceux-ci pourront être vendus sur les étals des supermarchés d’ici un an ou deux. « Cela ouvre la porte à une technologie clé pour la production de notre nourriture future » s’est-il réjouit. Une déclaration qui inquiète les opposants au « Frankenfish » (contraction de Frankenstein et de poisson) : « les Canadiens sont en passe d’être les premiers au monde à consommer un animal génétiquement modifié, cela sans aucune consultation avec le public et sans étiquetage des produits concernés » se désole notamment Lucy Sharett du Canadian Biotechnology Action Network (CBAN) . Cette approbation intervient quelques mois après que l’agence américaine Food and Drug Administration (FDA) ne requiert l’interdiction de la vente et de l’importation de saumon OGM. Elle avait elle aussi encouragé sa vente deux mois plus tôt, avant de se rétracter au motif d’un flou dans les consignes d’étiquetage.

Media Query: