Mortalité des moules: le gouvernement annonce un plan d’urgence de 4 millions d’euros

Publié le : Last updated:

Mortalité des moules: le gouvernement annonce un plan d'urgence de 4 millions d'euros © ANP/AFP/Archives ROBIN VAN LONKHUIJSEN

Mortalité des moules: le gouvernement annonce un plan d’urgence de 4 millions d’euros © ANP/AFP/Archives ROBIN VAN LONKHUIJSEN

Paris (AFP) – Le secrétaire d’État chargé de la Pêche Alain Vidalies a annoncé mercredi un plan d’urgence de 4 millions d’euros pour les mytiliculteurs affectés par un épisode particulièrement grave de mortalité des moules.

« A court terme, le gouvernement a décidé la mise en place d’un nouveau plan d’urgence de 4 millions d’euros » de crédits publics « qui permettra aux entreprises de faire face aux difficultés de trésorerie », a annoncé M. Vidalies, lors de la séance des questions à l’Assemblée nationale.

« Les préfets réuniront les acteurs concernés afin de calibrer les besoins », a-t-il précisé, saluant aussi « l’engagement des collectivités locales ».

Les mortalités de moules les plus fortes sont concentrées en Vendée et en Charente-Maritime, notamment dans la baie de l’Aiguillon et celle de Bourgneuf, selon M. Vidalies.

« Depuis mars 2014, plusieurs épisodes de forte mortalité très localisés ont affecté (la) production dans des proportions qui ont atteint par endroit jusqu’à 90% la première année, 70% la seconde, et qui sont aujourd’hui de l’ordre de 70% à 80% », a détaillé le député PS de Vendée Hugues Fourage, auteur de la question.

« L’Aiguillon-sur-Mer, premier centre naisseur en France, est particulièrement touché », selon lui.

Un premier plan d’aide État-collectivités avait déjà été mis en place en 2014 pour le même problème.

« A plus long terme, nous devons travailler sur un plan d’action pluriannuel de gestion des risques conchylicoles », a estimé M. Vidalies, rappelant la désignation en avril d’un « coordinateur sanitaire national qui travaille sur ces mortalités ».

Le secrétaire d’État a également appelé à une « réflexion » avec les professionnels « sur les mécanismes économiques de gestion des risques pour mieux faire face à ce type de situations ».

© AFP

Media Query: