Plus d’un milliard de personnes menacées par la montée des eaux d’ici 2060

Publié le : Last updated:

salomon

La montée des eaux dans le Pacifique a déjà fait disparaître cinq des îles Salomon © AFP/ESKINDER DEBEBE

D’ici 2060, 1,2 milliard de personnes seront menacées par la montée des eaux, selon une étude publiée par l’ONG Christian Aid. D’ici 2030, 824 millions d’individus seront déjà concernés par ce risque, provoqué par le réchauffement climatique et la fonte des glaces. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont retenu le scénario d’un réchauffement moyen de 3° C d’ici le milieu du siècle. Selon les Nations unies, le monde comptera 6,4 milliards d’urbains en 2050. Or, l’urbanisation survient en partie en zones côtières, où les échanges sont facilités. Cette situation aggrave donc le risque pour un nombre croissant d’individus dans le monde. L’Asie sera le continent le plus touché par la montée des eaux, la Chine et l’Inde en tête. « Une nouvelle fois, ce seront les pauvres qui souffriront le plus de la montée des eaux », se désole Dr Alison Doig de Christian Aid. « La collision entre la croissance urbaine et le réchauffement climatique, traduite par les inondations côtières, est imminente (…) Nous devons nous préparer concrètement à ces dangers. Pour chaque dollar dépensé dans la prévention du risque de catastrophe, 7 dollars sont récupérés en aval. Les mesures à prendre sont évidentes » conclut-elle.

Media Query: