Pics de pollution: pastilles pour véhicules propres dès le 1er juillet

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

pollution

Un ballon dirigeable Zeppelin mesure la pollution atmosphérique au-dessus de Paris, le 17 juillet 2014. © AFP/Archives MARTIN BUREAU

Paris (AFP) – La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a indiqué dimanche que le dispositif des pastilles autorisant la circulation aux véhicules « propres » lors des pics de pollution serait mis en place à partir du 1er juillet.

« Le 1er juillet, le macaron qui indique la propreté de la voiture » sera mis en place, a déclaré Ségolène Royal au « Grand Jury » RTL/Le Figaro/LCI.

« Ceux qui ne l’auront pas, quand les maires décideront de la circulation restreinte, ne pourront pas rouler ces jours-là », a ajouté Mme Royal.

La mise en place de ce système de pastilles de couleur, en fonction de l’âge et de la motorisation des véhicules, et sur la base du volontariat, a pris du retard.

Annoncé en juin 2015, il devait initialement être instauré à compter de janvier.

Il permettra de faire fonctionner les zones à circulation restreinte, que les collectivités ont depuis 2015 le pouvoir de créer, soit de manière permanente soit en cas de pic de pollution atmosphérique.

© AFP

 

Media Query: