Responsable climat à l’ONU: Laurence Tubiana toujours « virtuellement » candidate

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Laurence Tubiana

La diplomate Laurence Tubiana, bras droit de Laurent Fabius à la COP21 arrive à l’Elysée le 22 décembre 2015
© AFP/Archives STEPHANE DE SAKUTIN

Paris (AFP) – La diplomate Laurence Tubiana, bras droit de Laurent Fabius à la COP21 à Paris, a indiqué mercredi être toujours « virtuellement » candidate au poste de responsable climat à l’ONU.

« J’étais candidate, ce n’est pas un mystère, et d’une certaine manière, je le suis toujours, virtuellement en tout cas », a déclaré Mme Tubiana devant la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, avait indiqué le 1er avril que Mme Tubiana souhaitait briguer ce poste mais que la France n’avait pas soutenu sa candidature.

Selon Le Canard enchaîné et Le Monde, la candidature de Laurence Tubiana avait le soutien de Laurent Fabius, ex-président de la conférence de Paris sur le climat (COP21), mais pas celui de Ségolène Royal qui l’a remplacée à ce poste en février jusqu’à la prochaine COP en novembre au Maroc.

« Pour être candidat à un poste des Nations unies, c’est mieux d’être soutenu par son gouvernement, c’est pour ça que je ne commenterai pas la décision du gouvernement, qui lui appartient », a déclaré Mme Tubiana.

Il « a de très bonnes raisons sans doute de l’avoir prise dans ce sens », a-t-elle ajouté.

Laurent Fabius avait désigné fin janvier Laurence Tubiana au poste de « champion » de la France pour le suivi des engagements sur le climat.

Selon l’accord de décembre à Paris, chaque président de COP désigne « un champion » pour continuer à mobiliser responsables politiques et acteurs économiques dans la lutte contre le réchauffement, entre les rendez-vous annuels dédiés au climat que sont les COP.

« La question du climat dépasse bien la question de personnes », a souligné Mme Tubiana.

« Mon expérience dans la lutte contre le changement climatique est connue (…), je ne vais pas m’arrêter dans l’action sur le climat, c’est ma vie, je vais la continuer sous une forme ou sous une autre », a-t-elle ajouté.

Le poste de Christiana Figueres, l’actuelle responsable climat à l’ONU avec le titre de « secrétaire général de la Convention cadre des Nations unies sur le climat » « est effectivement une opportunité, il y en aura d’autres sans doute », a ajouté Mme Tubiana.

Les candidats avaient jusqu’au 28 mars pour se présenter.

 

© AFP

Media Query: