1 enfant anglais sur 9 n’est pas allé dans la nature ces 12 derniers mois

Publié le : Last updated:

nature

Tower Bridge à Londres, Royaume-Uni (51°30’ N – 0°06’ O). © Yann Arthus-Bertrand

Une étude anglaise sur le rapport à la nature des jeunes estime que plus de 10 % des anglais de moins de 16 ans n’ont pas visité un espace vert lors des 12 derniers mois. Cette étude, qui interroge des parents sur la fréquentation des espaces verts ruraux ou urbains, des forêts et des parcs ou encore des plages a été finance par le gouvernement. Il en ressort aussi que les familles les plus défavorisées ou issues de minorités se rendent moins souvent dans des espaces naturels que les familles plus aisées.

En France, une diminution de la fréquentation des espaces naturels s’observe aussi. Une étude de l’Office National des Forêts de 2010 sur la fréquentation de la forêt en France évaluait à 55 % la proportion des Français qui s’étaient rendus en forêt durant l’année écoulée.

L’inégalité sociale de l’accès à la nature

Le Guardian écrit ainsi que « seulement 56 % des moins de 16 ans issus d’une minorité visitent au moins une fois par semaine un espace naturel, contre 74 % pour les jeunes de familles blanches » Parmi les explications avancées pour comprendre ces écarts se trouvent le manque de représentation des minorités dans les associations d’éducation et de sensibilisation à l’environnement ou la conduite des parents, qui une fois que leurs enfants grandissent, les emmènent moins se promener. L’accès à la nature dépend des habitudes acquises par les parents, de la proximité, des revenus et des écoles.

« Les problèmes sont la peur, l’espace, le temps et la technologie, ces données varient beaucoup d’un endroit à l’autre du pays. A la campagne, la plus grande barrière est les routes trop fréquentées tandis que les enfants des centres villes doivent faire face aux logiques de groupes et de gangs. Pour les banlieues, la difficulté consiste à convaincre les parents de la classe moyenne que le temps passé à jouer librement dehors est aussi important que les cours de danse, de français ou de mandarin », résume Natalie Johnson de l’association Wild Network.

5 moyens pour remettre les enfants en contact avec la nature

Le journal recommande 5 actions pour réconcilier les jeunes avec la nature. A commencer par les laisser jouer dehors plutôt que devant un écran. En effet seul 21 % des enfants anglais jouent dehors alors que leurs parents étaient 71 % à le faire. Les laisser explorer plus librement les alentours, le quotidien note que les enfants ont vu leur zone de déplacement autour de leur maison se réduire de 90 % en 30 ans. Les laisser grimper aux arbres, 3 fois plus d’enfants sont admis aux urgences pour avoir chuté de leur lit que d’un arbre.. Construire des cabanes et s’approprier la nature en collectionnant les feuilles et les plantes ou en capturant puis relâchant des insectes.

Julien Leprovost

Media Query: