L’Inde et la France veulent conclure d’ici fin 2016 les négociations sur la vente de six EPR

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

EPR

Le président français François Hollande (g) et le Premier ministre indien Narendra Modi à New Delhi, le 25 janvier 2016
© AFP STEPHANE DE SAKUTIN

New Delhi (AFP) – L’Inde et la France ont assuré lundi vouloir conclure d’ici fin 2016 les négociations de vente de six réacteurs nucléaires de nouvelle génération EPR à Jaitapur, sur la côte ouest de l’Inde, en discussions depuis décembre 2010.

François Hollande et le Premier ministre Narendra Modi ont pressé les entreprises concernées par le projet « de conclure un accord technico-commercial d’ici la fin 2016 pour la construction de six réactions nucléaires à Jaitapur », selon leur déclaration commune.

Ce projet, contesté localement, est mené alors que l’activité réacteurs d’Areva doit être reprise par EDF. L’électricien français va mener les négociations avec son homologue indien, selon la déclaration commune.

« Nous avons bon espoir que d’ici un an nous puissions conclure », a dit François Hollande lors d’une déclaration aux côtés du Premier ministre Narendra Modi.

Areva et l’électricien indien NPCIL avaient conclu en décembre 2010 un accord cadre portant sur l’achat de deux réacteurs, avec une option sur quatre supplémentaires.

Ce projet est dénoncé localement et Greenpeace a récemment mis en garde contre l’instabilité du terrain de construction situé en zone sismique.

L’Inde cherche à développer sa production d’électricité afin d’approvisionner les 300 millions d’Indiens dépourvus de courant.

© AFP

Media Query: