Fabius sur le climat: « Tout ne sera pas réglé par Paris mais rien n’aurait été réglé sans Paris »

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

accord de paris

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius (c), applaudi par le président français François Hollande (g) et le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon (d), le 12 décembre 2015 au Bourget près de Paris
© AFP/Archives MIGUEL MEDINA

Paris (AFP) – « Tout ne sera pas réglé » par l’accord de Paris sur le climat mais « rien n’aurait été réglé » sans lui, a estimé mardi le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Un accord sans précédent pour lutter contre le réchauffement climatique a été adopté samedi par 195 pays.

« Tout ne sera pas réglé par Paris mais rien n’aurait été réglé sans Paris », a dit Laurent Fabius interrogé sur Europe 1.

« Tous les cinq ans, les différents pays vont rendre publics leurs engagements, qui vont être évalués. Evidemment, si un pays ne respecte pas ses engagements, vous imaginez la pression internationale et nationale qui aura lieu », a-t-il déclaré.

Interrogé sur le fait de savoir si l’obtention de cet accord constituait un « sommet » dans sa vie, Laurent Fabius a répondu « Oui ». « Pouvoir dans une vie apporter quelque chose qui restera dans l’histoire, au monde entier – y contribuer en tout cas -, c’est une chance extraordinaire ».

Il confie que la première chose qu’il a faite après avoir obtenu l’accord a été de dormir. Car « à la fin de la négociation, deux heures de sommeil d’affilée, c’était quasiment la grasse matinée », a-t-il souligné.

Laurent Fabius n’a pas souhaité s’exprimer sur la possibilité qu’il rejoigne prochainement le Conseil constitutionnel. « Je suis ministre des Affaires étrangères de la République française. J’en suis heureux ».

 

© AFP

Media Query: