Auto-partage électrique: le français Bolloré se lance à Rome et Turin

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Bolloré

Vincent Bolloré, le Pdg du groupe Bolloré, présente une voiture Autolib à Paris, le 8 octobre 2014
© AFP/Archives PATRICK KOVARIK

Rome (AFP) – Le groupe français Bolloré a annoncé mardi le lancement prochain d’un service d’auto-partage de véhicules 100% électriques, Blueroma à Rome et Bluetorino à Turin.

« Basé sur le modèle d’Autolib à Paris, Blueroma sera lancé au deuxième trimestre 2016 avec 150 véhicules, 70 stations et 280 bornes de charge », a indiqué le groupe dans un communiqué. « L’objectif, sur les deux années à venir, est d’atteindre 1.000 véhicules, 500 stations et 2.000 bornes de charge », selon ce texte.

En ce qui concerne Turin, Bolloré veut installer 400 véhicules, 200 stations et 210 bornes de charge d’ici à 2018.

Autolib, lancé à Paris il y a quatre ans, revendique plus de 260.000 abonnés.

Bolloré s’est associé à l’Italien Pinifarina pour produire la bluecar, la voiture électrique de son service d’auto-partage.

© AFP

Media Query: