Leclerc assigne Greenpeace en référé, suite à ses actions contre les pesticides

Publié le : Last updated:

leclerc

Militants de Greenpeace deavant un supermarché Leclerc, près de Toulouse
© AFP/Archives Remy Gabalda

Paris (AFP) – L’enseigne de distribution Leclerc a indiqué mardi avoir assigné Greenpeace en référé, après les actions menées par l’ONG contre la présence de pesticides dans les produits alimentaires vendus à bas prix dans ses grandes surfaces.

« Leclerc confirme avoir assigné Greenpeace en référé », a dit à l’AFP une porte-parole de l’enseigne, confirmant une information de La Dépêche du Midi.

Cette porte-parole n’était pas en mesure dans l’immédiat de donner plus de détails.

Selon le quotidien, « Greenpeace et ses activistes, une quarantaine au total, se retrouveront assignés en référé demain matin (mercredi, NDLR) devant le tribunal de grande instance de Toulouse par le géant de la grande distribution ».

Depuis samedi, des militants de Greenpeace mènent des actions dans la région toulousaine, pour dénoncer une omniprésence de pesticides dans les produits agricoles, conséquence selon eux de l' »acharnement » de Leclerc « à acheter de gros volumes de fruits et légumes au prix le plus bas ».

Après avoir déployé samedi sur la façade d’un hypermarché Leclerc près de Toulouse, une banderole de 200 m2 sur laquelle était inscrit « Pesticides pour tous », ils ont bloqué mardi la centrale d’achat du groupe en banlieue toulousaine.

« On restera là tant que Leclerc ne s’engagera pas » à aider les agriculteurs à ne plus utiliser de pesticides, a affirmé à l’AFP Anaïs Fourest, responsable de l’agriculture chez Greenpeace.

L’enseigne avait assuré samedi qu’elle respectait la législation européenne et avait même « pris les devants » par rapport aux évolutions de la réglementation.

© AFP

Media Query: