18 millions hectares de forêts ont disparu en 2014

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

deforestation

Paysage de déforestation entre Maroansetra et Toamasina, Madagascar (17°05’S – 49°10’E). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

La déforestation atteint un niveau historiquement élevé avec la perte de 18 millions d’hectares de couvert forestier dans le monde pour l’année 2014. Plus de 9,9 millions d’hectares de forêts tropicales ont été défrichées.

« La moyenne des 3 dernières années montre que la disparition du couvert forestier est à son plus haut-niveau depuis 2001 », écrit le World Ressources Institute, une ONG américaine membre de Global Forest Watch. Cet organisme utilise des données de satellites fournies par la NASA pour mesurer l’évolution du couvert forestier mondial en temps réel.

Global Forest a identifié 4 régions dans lesquelles la déforestation prend de l’ampleur : la région du bassin du Mékong avec le Cambodge, l’Afrique de l’Ouest, la forêt du Grand Chaco en Amérique du Sud et Madagascar. Les pays avec les taux de déforestation les plus importants sont le Cambodge , la Sierra Leone, Madagascar, l’Uruguay, le Paraguay, le Liberia, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Vietnam et la Malaisie.

« Les forêts sèches du Gran Chaco n’attirent pas autant l’attention que l’Amazonie. Pourtant, elles abritent une très ruches biodiversité et sont le lieu de vie de nombreux peuples indigènes. Ces nouvelles données montrent que nous avons besoin d’un engagement plus fort de la communauté internationale pour s’assurer que l’élevage et la culture du soja ne conduisent pas à la destruction de notre habitat »., réagit Alberto Yanosky, directeur de l’ONG paraguayenne Guyra Paraguay.

Les causes principales de la déforestation restent la demande en terres pour l’agriculture (soja, huile de palme…) et l’élevage.

Media Query: