Une louve abattue dans les Hautes-Alpes

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Un loup dans le parc du Mercantour à Saint-Martin-Vésubie, dans les Alpes-Maritimes, le 13 novembre 2012 © AFP/Archives Valery Hache

Un loup dans le parc du Mercantour à Saint-Martin-Vésubie, dans les Alpes-Maritimes, le 13 novembre 2012
© AFP/Archives Valery Hache

Lyon (AFP) – Une louve a été abattue jeudi matin à proximité d’un troupeau dans le secteur de la Rama, dans le Dévoluy (Hautes-Alpes), en application d’un arrêté préfectoral, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

Il s’agit du premier loup tué cette année dans le département.

« La louve a été abattue à proximité d’un troupeau ayant déjà fait l’objet d’attaques (…). Ce tir a été effectué à l’occasion d’opérations lancées à l’initiative des lieutenants de louveterie chargés du secteur et en relation avec les acteurs locaux », a-t-elle précisé.

La bête a été tuée dans le cadre d’un arrêté préfectoral du 12 août autorisant l’abattage de deux loups en vue de la protection des troupeaux.

Dans le département mitoyen des Alpes-de-Haute-Provence, le préfet avait  autorisé le 13 août l’abattage de quatre spécimens pour les mêmes raisons.

Le nombre de loups tués en France s’est élevé à 19 en 2014-2015, un chiffre en augmentation. En 2014, 8.560 brebis ont été victimes des loups, donnant droit à des indemnisations des agriculteurs.

Dans un arrêté du 30 juin, le gouvernement fixe à 36 le nombre de loups qui pourront être abattus cette année dans le cadre de la protection des troupeaux, contre 24 auparavant. Les conditions d’autorisation des tirs ont été assouplies.

 

© AFP

Media Query: