Fukushima: en conflit avec la Corée du Sud, le Japon va demander à l’OMC de trancher

Publié le : Last updated:

corée du sud

Emballage de poissons pêchés à 50 km des côtes de Fukushima avant l’analyse de leur taux de radioactivité, le 25 septembre 2013 au port japonais de Soma
© JIJI PRESS/AFP/Archives Jiji Press

Tokyo (AFP) – Le gouvernement japonais va demander à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de trancher un différend qui l’oppose à la Corée du Sud, accusée de bloquer l’importation de produits de la mer pêchés dans le nord-est du Japon suite à l’accident nucléaire de Fukushima.

« Etant donné qu’il n’y a aucun espoir de levée de l’interdiction, nous prenons les dispositions nécessaires pour que soit formé un panel », un tribunal d’experts chargé de trancher le conflit, « sous l’égide de l’OMC », a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga.

Le Japon s’était tourné vers cette instance en mai, réclamant dans un premier temps des consultations bilatérales à la Corée du Sud sur ce dossier.

Mais les discussions ont échoué entre les deux rivaux asiatiques aux relations notoirement tendues, sur fond de rivalités territoriales et querelles historiques sur le passé militariste du Japon.

Selon Tokyo, les mesures prises par Séoul, par crainte que la nourriture ne soit contaminée par les rejets radioactifs de la centrale de Fukushima, n’ont pas de fondement scientifique et sont contraires aux règles du commerce international.

© AFP

Media Query: