Doutes sur la survie du baleineau égaré à Buenos Aires

Publié le : Last updated:

Une petite baleine est apparue lundi 3 août dans les eaux douces du canal de Puerto Madero, à quelques mètres du centre de Buenos Aires © AFP JUAN MABROMATA

Une petite baleine est apparue lundi 3 août dans les eaux douces du canal de Puerto Madero, à quelques mètres du centre de Buenos Aires
© AFP JUAN MABROMATA

Buenos Aires (AFP) – La jeune baleine qui a surpris cette semaine les promeneurs du port de Buenos Aires a été perdue de vue depuis mercredi et les autorités ignorent si elle a atteint le large, s’inquiétant pour sa survie.

« Les conditions climatiques actuelles, avec la pluie, les vents forts et les vagues » préoccupent Miguel Iñiguez, directeur de la Fondation Cethus, qui doute que le « jeune et petit » animal parvienne à rejoindre les eaux salées, son habitat naturel.

La baleine à bosse, originaire des eaux de l’Antarctique où elle vit durant l’été austral (décembre-mars), s’est égarée alors qu’elle effectuait sa migration annuelle vers les côtes du Brésil. Le baleineau aurait à peine deux ans et aurait été sevré récemment ou serait peut-être toujours allaité, selon le naturaliste.

Les autorités qui ont guidé le cétacé vers la sortie du port de Puerto Madero, à proximité du centre de Buenos Aires, ont perdu de vue l’animal tôt mercredi matin, alors qu’il faisait encore nuit, mais continuent de surveiller la zone et maintiennent l’alerte auprès des navigateurs de la région.

L’animal a pu emprunter différentes trajectoires et il est incertain qu’il ait rejoint l’océan. « Elle pourrait s’être dirigée dans la direction contraire, vers le Rio de la Plata, mais elle peut aussi être morte », a déclaré à l’AFP Iñiguez.

Le spécialiste a souligné la fragilité du baleineau « maigre » et dont « la peau n’était pas signe de bonne santé même si elle semblait active et tranquille ».

 

© AFP

Media Query: