Déchets: Vinci participera à la construction du centre d’Ivry-Paris XIII

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Paris XIII

La fosse de réception des plastiques et papiers de l’usine du Syctom de traitement des déchets ménagers d’Ivry-sur-Seine le 16 novembre 2010
© AFP/Archives Lionel Bonaventure

Paris (AFP) – Le groupe Vinci annonce mercredi s’être vu confier par le Syctom, qui regroupe 84 communes d’Ile-de-France, des travaux d’un montant de 513 millions d’euros pour la construction du centre de traitement de déchets ménagers d’Ivry-Paris XIII.

Ce contrat a été remporté fin novembre par le groupement d’entreprises IP131, dont le mandataire est la société Sita, filiale de Suez Environnement, et dont font partie trois filiales de Vinci.

Aux termes des contrats signés ces derniers jours, ces sociétés, Vinci Environnement, Chantiers Modernes Construction et Vinci Energies, réaliseront la majorité de la conception-construction de l’ouvrage.

Les travaux démarreront en septembre 2015 et s’étaleront sur près de douze ans, avec une mise en service progressive du site, à cheval entre le XIIIe arrondissement de la capitale et la commune limitrophe d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Vinci assurera aussi l’exploitation de cette « installation de pointe », qui intègre les « meilleures technologies de valorisation des déchets », selon le groupe.

Le montant du contrat global, d’une durée de 23 ans, est de 1,8 milliard d’euros, dont la moitié ira à Suez Environnement, avait indiqué ce dernier fin novembre.

Sa filiale Sita gère depuis 2011 l’usine déjà existante sur le site, laquelle récupère l’énergie produite par l’incinération des déchets, et traite 730.000 tonnes de déchets par an venant de 15 communes.

 

© AFP

Media Query: