L’eau, enjeu de plus en plus important pour les entreprises

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

eau enjeu entreprises

Les grandes entreprises mondiales sont de plus en plus préoccupées par leur consommation d’eau au point que certaines estiment que ce problème représente un risque pour la croissance de leur activité
© AFP/Archives Franck Fife

Paris (AFP) – Les grandes entreprises mondiales sont de plus en plus préoccupées par leur consommation d’eau au point que certaines estiment que ce problème représente un risque pour la croissance de leur activité, selon un rapport publié mercredi.

68% des entreprises font état d’une exposition à des risques liés à l’eau, selon ce rapport du CDP (ex-Carbon Disclosure Project), une organisation indépendante, qui a analysé les réponses de 174 des 500 plus grands groupes mondiaux.

22% prévoient même que des problèmes liés à l’eau (accès, qualité, etc…) pourraient limiter leur développement, et un tiers d’entre eux estiment que cela pourrait se ressentir dans les douze prochains mois.

L’enjeu de l’eau occupe une place de plus en plus importante pour les entreprises, dans la mesure où la demande augmente, tirée par l’urbanisation, l’industrialisation et la croissance économique, alors que la ressource subit les conséquences du changement climatique.

Les pays émergents, dans lesquelles la croissance économique est rapide, sont les premiers concernés, comme le Brésil, la Chine, l’Inde ou le Mexique.

Face à ces risques, et même si selon le CDP leur évaluation « n’est souvent pas à la hauteur », « les grandes entreprises reconnaissent de plus en plus que leur approche traditionnelle de la gestion de l’eau n’est plus suffisante », note Paul Simpson, président du CDP, dans ce rapport.

Et elles sont prêtes à investir pour minimiser les risques.

Coca Cola et ses embouteilleurs ont ainsi dépensé près de 2 milliards de dollars pour réduire leur consommation d’eau et en améliorer la qualité. Nestlé a investi environ 43 millions de dollars l’an dernier pour améliorer son efficacité en matière d’usage de l’eau et pour construire des unités de traitement des eaux usées dans ses usines.

Cependant, le CDP regrette que 42% des 302 entreprises qu’il a interrogées n’aient pas été capables de fournir des informations sur leur usage de cette ressource.

Il les avaient sélectionnées parce qu’elles évoluent dans des secteurs plus vulnérables aux questions liées à l’eau (énergie, matières premières, santé, industrie, etc…).

© AFP

Media Query: